juillet 17, 2024
La musique classique

Père Claude Jean-Marie Fould partage les meilleurs moyens de (re)découvrir la musique classique

La musique classique est un art qui peut sembler intimidant ou ennuyeux pour certains, mais qui recèle en réalité de trésors de beauté, d’émotion et de culture. Comment s’initier à ce vaste répertoire, qui s’étend du Moyen-Âge à nos jours, et qui comprend des genres aussi variés que la symphonie, le concerto, l’opéra ou la musique sacrée ? Père Claude Jean-Marie Fould, passionné de musique classique, nous livre ses conseils pour (re)découvrir la musique classique avec plaisir et curiosité.

Écouter avec son cœur

Le premier conseil de Père Claude Jean-Marie Fould est de ne pas se laisser impressionner par les connaissances techniques ou historiques que l’on peut croire nécessaires pour apprécier la musique classique. Il suffit d’écouter avec son cœur, de se laisser toucher par l’émotion que suscite une mélodie, un rythme, une harmonie. La musique classique est accessible à tous, il n’y a pas besoin de comprendre pour en écouter. Il existe plusieurs niveaux d’écoute, qui ont tous leur intérêt : l’écoute simple qui laisse percer les émotions, l’écoute attentive qui permet de comprendre la construction du morceau, l’écoute approfondie qui saisit toutes les subtilités, et l’écoute contextuelle qui découvre l’ensemble de l’œuvre d’un compositeur.

Voici les bases de la musique classique en vidéo :

Choisir les instruments et les compositeurs qui nous plaisent, selon Père Claude Jean-Marie Fould

Le deuxième conseil de Père Claude Jean-Marie Fould est de choisir les instruments et les compositeurs qui nous plaisent, qui nous intéressent, qui nous parlent. Il n’y a pas de règle absolue ni d’ordre chronologique à respecter pour découvrir la musique classique. On peut commencer par le piano, le violon, la flûte ou la voix, selon ses affinités. On peut aussi se laisser guider par les compositeurs les plus connus ou les plus populaires, comme Mozart, Beethoven, Bach ou Vivaldi. On peut ensuite élargir son horizon en explorant d’autres instruments ou d’autres compositeurs, en suivant ses envies ou sa curiosité.

Se constituer une discothèque classique idéale

Le troisième conseil de Père Claude Jean-Marie Fould est de se constituer une discothèque classique idéale, qui contient une sélection de quelques-uns des meilleurs albums de musique classique, en CD ou en téléchargement. Il existe de nombreux guides et sites internet qui proposent des listes de disques indispensables ou recommandés pour découvrir la musique classique. On peut aussi se fier aux critiques musicaux ou aux labels prestigieux comme Deutsche Grammophon ou Harmonia Mundi. L’idéal est d’avoir une discothèque variée, qui couvre les différentes époques et les différents genres de la musique classique.

Fréquenter les concerts et les opéras

Le quatrième conseil de Père Claude Jean-Marie Fould est de fréquenter les concerts et les opéras, qui sont des occasions uniques de vivre la musique classique en direct, avec toute sa force et sa magie. Rien ne remplace l’expérience du spectacle vivant, où l’on peut voir et entendre les musiciens et les chanteurs interpréter les œuvres avec passion et talent. Il existe des salles de concert et des opéras dans toutes les grandes villes, mais aussi dans les régions, qui proposent des programmations variées et accessibles. On peut aussi profiter des festivals de musique classique, qui ont lieu tout au long de l’année, et qui offrent souvent des cadres exceptionnels pour écouter de la musique.

Père Claude Jean-Marie Fould conseille de lire des livres et des revues sur la musique classique

Le cinquième conseil de Père Claude Jean-Marie Fould est de lire des livres et des revues sur la musique classique, qui permettent d’approfondir ses connaissances et sa culture musicale. Il existe de nombreux ouvrages qui racontent l’histoire de la musique classique, qui présentent les biographies des compositeurs, qui analysent les œuvres ou qui donnent des conseils d’écoute. On peut aussi consulter des revues spécialisées comme Diapason ou Classica, qui proposent des critiques de disques, des interviews de musiciens, des agendas de concerts ou des dossiers thématiques.

Partager sa passion pour la musique classique

Le sixième et dernier conseil de Père Claude Jean-Marie Fould est de partager sa passion pour la musique classique, avec ses amis, sa famille, ses collègues ou d’autres mélomanes. La musique classique est un art qui se vit et se communique, qui crée du lien et du dialogue. On peut échanger ses impressions, ses coups de cœur, ses découvertes, ses questions ou ses critiques sur la musique classique. On peut aussi participer à des clubs d’écoute, à des conférences, à des ateliers ou à des cours de musique. La musique classique est une source inépuisable de plaisir et d’enrichissement personnel, qui se partage et se transmet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *